Retour au blog

Comment je conçois des thèmes WordPress sur-mesure ?

Les fonctionnalités avancées de WordPress aident beaucoup

Eroan Boyer
Eroan Boyer

Après vous avoir expliqué pourquoi j’ai choisi de développer moi-même les thèmes pour mes clients, je vous présente aujourd’hui ma démarche d’un point de vue technique.

Comment démarre mon travail ?

Le travail de conception du thème débute avec la définition des besoins du client. Je réponds donc dans un premier temps à la question suivante : quels types de contenus doivent pouvoir être gérés via WordPress ? Je crée ensuite les custom post types et custom fields qui correspondent à ce besoin. Grâce aux page templates, je peux par la suite gérer des mises en page et fonctionnalités distinctes en fonction du type de contenu.

Quels outils j’utilise ?

J’ai pour habitude de partir d’un template de type « boilerplate html5 » que j’ai fait évoluer au fil des ans pour y intégrer les bonnes pratiques en matière code et de performance web. L’objectif est de répondre aux critères d’exigence d’outils d’audit technique comme Dareboost et Webhint. Je limite notamment à leur strict minimum les fichiers CSS et Javascript appelés dans les pages tout en visant à supporter un maximum de cas d’utilisation.

Pour citer quelques-uns de mes outils favoris :

  • Lazysizes : un script léger pour faire du lazy-loading d’images et donc réduire les temps de chargement ;
  • Bootstrap Native : un script « VanillaJS » qui permet à Bootstrap 4 de fonctionner sans dépendance avec jQuery, ce qui le rend plus léger.

Comment je conçois la mise en page ?

Je travaille depuis plusieurs années avec l’excellent framework responsive Bootstrap 4, dont je connais les classes et possibilités sur le bout des doigts. Je l’utilise sous sa forme classique ou achète des thèmes html plus poussés si un besoin spécifique existe. C’est le client qui définit ce qu’il souhaite. Après personnalisation des couleurs et fonctionnalités via Sass, les menus, footer et zones de contenus sont intégrés dans le thème en utilisant les conventions de WordPress.

La démarche est-elle performante ?

Contrairement aux thèmes payants produits par les sociétés spécialisées, je n’intègre que rarement des fonctionnalités de modification de la mise en page dans l’administration. Tout étant codé « en dur » dans les fichiers du thème, cela offre l’avantage d’être peu gourmand en ressources serveur. Il en va de même pour la partie php, où je prends soin d’utiliser dès que possible les fonctions propres à WordPress, et qui profiteront donc des futures mises à jour du CMS.

Est-ce facile à mettre à jour ?

Si le besoin d’un client évolue, il est très facile de revenir sur les fichiers du thème pour les faire évoluer. Je prends soin de nommer les fichiers du thème de façon explicite et commente généreusement le code produit. En imaginant que je ne sois pas chargé de cette tâche, n’importe quel développeur s’y retrouvera donc facilement.

Cette démarche centrée sur les besoins du client est complétée par le choix des plugins utilisés. Je vous expliquerai dans un prochain billet quels sont mes préférés et comment je les choisis.

Dernière mise à jour le le 5 février 2020

Je suis disponible pour vos projets.

Reposez-vous sur mes compétences techniques pour que nous élaborions ensemble votre projet à venir.

Contactez-moi maintenant