Des « carnets », pour quoi faire ?

Parce qu'une présentation du pourquoi du comment semble légitime, voici une courte explication sur la création de ces « carnets »...

Mais alors, pourquoi des carnets ?

Fut un temps, on trouvait ici un blog Wordpress où je partageais un peu de tout. Dans une optique de réappropriation de ma vie privée (dont je perçois désormais les enjeux), il a été supprimé. Parce que j'apprécie tout de même de pouvoir partager mes découvertes techniques, j'ai souhaité créer cet espace. Ne s'agissant pas vraiment d'un blog, je l'ai baptisé « carnets ». À défaut de billets, j'y publierai de temps à autre de courts articles mettant en lumière tel ou tel langage, environnement ou outil web. Avec beaucoup de liens, c'est certain !

Twitter constituant mon outil de veille privilégié et ma principale liaison avec les professionnels et amateurs éclairés de tous horizons, je les relaierai systématiquement sur la plateforme. Vous ne remarquerez d'ailleurs pas de formulaire de commentaire et pour cause : je n'ai pas envie d'avoir à modérer quoi que ce soir ici. Mais je reste bien évidemment à l'écoute de vos retours sur Twitter ;)

Un espace de publication simple & efficace ? Merci Grav Pico !

Pour l'anecdote, cet espace tourne sous le CMS ultra-léger (et sans administration) Pico. Un choix réalisé après un premier essai infructueux avec un autre CMS flat-file : Grav. Curieux de tester cet outil qui me faisait de l'oeil depuis plusieurs mois, il s'est finalement avéré bien trop complexe et lourd au vu de l'usage que j'en attendais ici (simple partage de notes).

Le choix d'un CMS alternatif m'est apparu comme une évidence dans la mesure où je rédige depuis 6 mois l'ensemble de mes articles en Markdown via le logiciel Mac iA Writer. L'hébergement Cloud Web d'OVH n'étant pas non plus un foudre de guerre côté base de données, j'ai choisi de me détourner de Wordpress pour un CMS plus léger et dépourvu de réglages trop complexes.

Le 06/09/2018   Eroan Boyer

Retour à la liste des notes